Aller à la recherche

Les droits des femmes à Dubaï

Les inégalités entre les sexes restent l’un des plus grands échecs en matière de développement humain. Un certain nombre de citoyens étrangers croient à tort que les EAU sont un pays de contradictions, où les droits des femmes n’ont pas leur mot à dire. Cependant, c’est loin d’être la réalité, et même si la culture traditionnelle joue un rôle important aux EAU, elle attire continuellement des étrangers de tout sexe. Dans cet article, nous avons l’intention de vous fournir des informations sur les mythes les plus populaires concernant les droits des femmes aux EAU, et sur les circonstances dans lesquelles une femme doit obtenir l’approbation de son tuteur. Ces informations pourraient vous aider lors de votre séjour à Dubaï ou dans d’autres Émirats, ainsi qu’à comprendre quels sont vos droits.

Le droits de l'emploi

Le droit du travail prévoit que les travailleuses reçoivent le même salaire que les hommes si elles effectuent le même travail. Les hommes et les femmes ont les mêmes opportunités et la loi sur l’égalité des salaires pour les hommes et les femmes protège les droits des travailleuses. De plus, Gender Balance Council assure l’équilibre entre les sexes aux postes de direction.

Selon le rapport 2022 Global Gender Gap du World Economic Forum, le pays est l’un des leaders de l’égalité des sexes dans la région, ce qui se traduit par le rôle des femmes dans les entreprises et le gouvernement. Par ailleurs, conformément à l’indice WPS 2021 de l’Institut Georgetown pour les femmes, la paix et la sécurité, les EAU ont gagné la 1ère place dans la région MENA et la 24ème place parmi 170 pays en termes de progrès dans l’inclusion des femmes.

Vous pourrez également prendre en compte les informations suivantes :

  • 20% des postes de direction de Masdar, la société énergétique des Émirats, sont occupés par des femmes
  • 45% des espaces de travail dans le secteur spatial national du pays sont occupés par des femmes
  • 20% des employés du secteur nucléaire sont des femmes
  • Les femmes d’origine émiratie représentent 86% du personnel national de Strata, une entreprise de fabrication d’avions de haute technologie, basée dans le pays

Maternité et travail

Les femmes qui travaillent bénéficient d’allocations de maternité tant dans le secteur privé que dans le secteur public. Les femmes employées dans le secteur public des EAU à Dubaï disposent des informations suivantes :

  • Une femme occupant un poste permanent bénéficie d’un congé de maternité de trois mois avec un salaire complet
  • Une employée a la possibilité de demander un congé de maternité jusqu’à 30 jours avant la date prévue de l’accouchement
  • Il est possible d’ajouter des congés annuels et des congés sans solde, qui, ensemble, ne doivent pas dépasser 120 jours
  • Un an après la naissance d’un enfant, les femmes bénéficient d’une réduction du temps de travail de deux heures pour allaiter leur enfant au début ou à la fin de la journée de travail. Toutefois, pendant le mois de Ramadan, les femmes ne bénéficient pas de pauses d’allaitement

Si une femme donne naissance à un enfant ayant des besoins particuliers, elle bénéficie d’un congé de garde d’enfants à partir de la date d’expiration du congé de maternité jusqu’à la date à laquelle l’enfant atteint l’âge d’un an.

Les règles dans le secteur privé sont différentes, et les femmes travaillant dans des entreprises privées disposent des informations suivantes :

  • Une femme a droit à 60 jours de congé de maternité, dont 45 jours entièrement rémunérés et 15 jours partiellement rémunérés
  • Une employée a la possibilité de demander un congé de maternité jusqu’à 30 jours avant la date prévue de l’accouchement
  • Il est également possible de prendre un congé supplémentaire de 45 jours sans solde si une femme est malade en raison d’une grossesse ou d’un accouchement. Toutefois, la maladie doit être prouvée par un certificat médical
  • Si un nouveau-né souffre d’un handicap ou est malade et sous présentation d’un certificat médical, les employées peuvent prendre un congé supplémentaire de 30 jours entièrement rémunérés
  • Après avoir repris le travail, la femme bénéficie d’une ou deux pauses supplémentaires d’une heure pour allaiter l’enfant pendant six mois à compter de la date de l’accouchement

Les droits en matière de finances

Aux EAU, les femmes ont le droit d’ouvrir une entreprise, au même titre que les hommes. Elles ont accès à la propriété, aux ressources naturelles, aux services financiers, et bien plus encore, conformément aux législations nationales. Environ 10% du nombre total d’entreprises du secteur privé des EAU sont détenus par des femmes, et 23 000 d’entre elles gèrent des projets d’une valeur supérieure à 50 milliards d’AED (13,6 milliards d’USD). Par ailleurs, 23 femmes émiraties figuraient dans le classement Forbes des 100 femmes d’affaires arabes les plus puissantes en 2020.

Les EAU sont un pays progressiste, qui est populaire auprès des investisseurs de tout sexe. Les femmes émiraties et étrangères ont le droit d’acheter des biens immobiliers aux EAU, ainsi que d’obtenir un prêt hypothécaire. Toutefois, il est important de se familiariser avec les lois locales pour éviter toute incompréhension.

Tous les tribunaux adhèrent aux lois de la charia en matière de succession, ce qui signifie que si un incident malheureux se produit avec un expatrié, la répartition sera différente des lois de votre pays d’origine.

Si un citoyen étranger ne souhaite pas répartir son patrimoine selon la charia, il doit choisir les bénéficiaires et rédiger un testament. Cela vous permettra de distribuer votre bien immobilier conformément à vos propres souhaits. Pour rédiger un testament, vous devez suivre plusieurs étapes :

  • Consultez un spécialiste juridique à Dubaï et rédigez votre testament.
  • Prenez rendez-vous avec un exécuteur testamentaire et un tuteur. Choisissez-les très soigneusement, ils doivent être vos parents ou amis, et avoir plus de 21 ans. L’exécuteur testamentaire distribuera vos biens aux bénéficiaires.
  • Une fois le projet prêt, traduisez-le en arabe, car les documents soumis aux tribunaux de Dubaï doivent être rédigés dans cette langue. Mais si vous enregistrez votre testament au centre de services testamentaires du DIFC, la version anglaise suffira.
  • Enregistrez votre testament auprès du centre de services testamentaires du DIFC ou des tribunaux de Dubaï.

Les soins de santé pour les femmes

Les EAU offrent l’un des meilleurs systèmes de soins de santé, qui est largement apprécié par les femmes locales et étrangères. Vous n’aurez donc aucune crainte concernant votre santé lorsque vous séjournez à Dubaï ou dans l’un des autres Émirats. Parmi les contrôles de santé féminins les plus populaires et les plus nécessaires figurent les dépistages réguliers du cancer, les groupes de soutien en matière de santé mentale, les contrôles de la santé cardiaque, etc. Les centres de soins publics et privés disposent de sites web où les femmes peuvent prendre rendez-vous par téléphone ou en ligne et choisir les forfaits dont elles ont besoin en fonction de leurs antécédents médicaux personnels.

L’espérance de vie moyenne des femmes aux EAU est de 78 ans, et celle des hommes de 76 ans. L’un des principaux problèmes de santé dans le pays est la carence en vitamine D, qui peut entraîner un affaiblissement du système immunitaire, des problèmes cardiovasculaires, l’infertilité, le diabète et même le cancer. Il est donc conseillé aux femmes de se soumettre à des contrôles réguliers, qui sont souvent couverts par une assurance médicale.

L’assistance médicale à la procréation par des établissements médicaux agréés est autorisée dans le pays. Découvrez les principales conditions :

  • La technique peut être appliquée après avoir établi qu’une grossesse ne peut pas se produire de manière naturelle pendant une période d’un an ou plus.
  • Un certificat attestant qu’il n’y a pas de danger pour la santé de la femme doit être délivré par un spécialiste.
  • L’homme doit être informé du déroulement de la technique, de son coût et du taux de femmes tombant enceintes dans des cas similaires.
  • L’homme doit fournir un consentement écrit, disant qu’il accepte l’utilisation de la technique ainsi que les autres étapes du processus.

L’avortement est considéré comme un crime, sauf si la grossesse met en danger la vie de la femme ou s’il est évident que le bébé naîtra avec des malformations et ne survivra pas. Dans ces cas, l’avortement est autorisé avant que le fœtus n’atteigne 120 jours, soit une semaine après le début du deuxième trimestre. La femme doit obtenir une autorisation d’un centre médical agréé. Après les 120 jours de grossesse, l’avortement est interdit, quel que soit le cas.

Remarque : un mariage légal est nécessaire pour obtenir la reconnaissance juridique de l’enfant. Si une femme souhaitant donner naissance à un enfant n’a pas de certificat de mariage, le personnel de l’hôpital a le droit d’appeler la police, qui transmettra le dossier à un tribunal du statut personnel, et la décision concernant l’enregistrement de la naissance de l’enfant sera prise par un juge.

Les femmes et la politique

Les EAU n’étant pas un État Démocratique, leurs citoyens ne choisissent pas les dirigeants du pays ou des autres émirats. Toutefois, depuis 2006, les hommes et les femmes peuvent participer au Federal National Council (FNC) en tant qu’électeurs et candidats. Le Gender Balance Council aux EAU est chargé d’élaborer et de mettre en œuvre des initiatives visant à améliorer l’équilibre entre les sexes, et 50 % des membres du FNC sont des femmes.

Dans le UAE Cabinet, 9 des 33 membres sont des femmes, notamment Reem bint Ibrahim Al Hashimy qui occupe le poste de Minister of State for International Cooperation, Noura bint Mohammed Al Kaabi qui travaille au Minister of Culture and Youth, Jameela bint Salem Al Muhairi qui est Minister of State for Public Education, pour n’en citer que quelques-unes. Shamma bint Sohail Faris Al Mazrui, la Minister of State for Youth, a été nommée à l’âge de 22 ans en 2016 et est devenue la plus jeune ministre au monde.

Les EAU ont également nommé des femmes au poste d’ambassadeur depuis 2009. Les programmes de formation diplomatique ont commencé à avoir lieu en 2015, et il convient de noter que 60 % des diplômés de l’Académie diplomatique Anwar Gargash ont été des femmes. Par exemple, Fatima Khamis Al Mazrouei est ambassadrice des EAUau Danemark, Hafsa Al Ulama est ambassadrice des EAU en Allemagne et Hend Manea Saeed Al Otaiba est ambassadrice des EAU en France.

Questions relatives à la famille et au divorce

La loi stipule que l’âge du consentement au mariage est de 18 ans. Cependant, selon le Coran, l’âge du consentement au mariage est la puberté. Avec l’approbation d’un juge, un enfant de moins de 18 ans a le droit de se marier, mais un tuteur doit donner son accord au mariage d’une femme. De plus, les hommes Émiratis ont le droit d’épouser jusqu’à quatre femmes s’ils peuvent subvenir à leurs besoins de manière égale.

Si les hommes peuvent divorcer immédiatement, les femmes doivent demander une décision de justice. Une femme a la garde des enfants jusqu’à ce que les garçons aient 11 ans et les filles 13 ans, ce qui signifie qu’après le divorce, l’ex-mari, qu’il soit citoyen ou expatrié, a le droit d’obtenir la garde complète des enfants à partir de cet âge.

Les femmes d’origines Émiratie ont commencé à penser à leur épanouissement personnel et, grâce à l’éducation et aux emplois qu’elles peuvent obtenir, elles sont assez indépendantes. Désormais, les femmes du pays ne sont plus seulement des femmes au foyer. La thérapie de couple est également populaire aux EAU, et les femmes essaient de convaincre leurs maris de les rejoindre pour résoudre les problèmes familiaux et éviter les divorces.

Remarque : Les étrangers choisissent souvent les EAU comme lieu de divorce, car une personne de toute nation et de toute religion a le droit de demander le divorce dans le pays. Le couple doit être résident des EAU depuis au moins six mois avant de demander le divorce. Si les deux parties ne parviennent pas à un accord, le divorce sera prononcé par le tribunal.

L'éducation des femmes

Les femmes sont autorisées à terminer l’enseignement secondaire et à s’inscrire dans les universités. Le taux d’alphabétisation total du pays est d’environ 95%, et le niveau d’alphabétisation des femmes aux EAU est de 95,8%, alors que le taux d’alphabétisation des femmes en 1975 était de 31%.

La majorité des femmes d’origine Émiratie (77%) s’inscrivent dans des établissements d’enseignement supérieur et 70% d’entre elles sont diplômées d’universités émiriennes. Près de deux tiers des étudiants des universités publiques sont des femmes, et environ 50% des étudiants des établissements privés sont des femmes.

Par ailleurs, depuis 2014, les femmes des EAU ont le droit d’étudier dans le premier collège militaire pour femmes, Khawla bint Al Azwar Military School, où une formation haut de gamme et de développement du leadership y sont proposés. À l’heure actuelle, 4 femmes travaillent comme pilotes de chasse et plus de 30 femmes font partie des forces spéciales de sécurité aux EAU.

Comment pouvons-nous vous aider ?

Les professionnels de chez Metropolitan Premium Properties sauront vous apporter toutes les informations sur la vie à Dubaï, et vous proposeront une large sélection de propriétés à acheter ou à louer, même dans les zones les plus prisées. Étant les leaders du marché immobilier, nous trouverons la propriété la plus adaptée pour vous et votre famille à proximité des établissements scolaires, des centres de soins et des activités de divertissement. Par ailleurs, nos spécialistes très expérimentés vous accompagneront dans l’obtention d’un prêt hypothécaire et vous expliqueront les récents changements apportés concernant le système des visas.

Notez l'article

  1. 5
  2. 4
  3. 3
  4. 2
  5. 1
4 1 vote

Dernier blog sur la vie à Dubaï

Notre newsletter

Inscrivez-vous à notre bulletin d'information hebdomadaire pour obtenir des mises à jour sur le marché!